Forum rpg sur Détective Conan.
 

Partagez | 
 

 Darkness drinks of anguish (libre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tatsumaru Azuma

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 12/07/2012

Feuille de personnage
Ta vie :
Age: 12 ans
Relations:

MessageSujet: Darkness drinks of anguish (libre)   Jeu 26 Juil - 21:08

Il y a beaucoup de belles choses dans ce monde... Il est juste dommage qu'il y en aie autant de mauvaises... Une simple pensée, mais qui résonne en force dans l'esprit de Tatsumaru tandis qu'il fixe la surface du lac, étrangement calme et plate malgré le vent glacial qu'il sent autours de lui, faisant bruisser les feuilles des arbres comme une légère berceuse et faisant voler ses mèches autours de son visage, chatouillant d'ailleurs son front tandis que son visage lui apparaît dans l'eau... Un visage pâle surmonté d'une crinière de cheveux platines mais surtout... Orné de deux yeux Vairon : le droit étant vert et l'autre écarlate. Mais ce qui lui arrache une légère grimace vient surtout d'une autre constatation : Les deux cicatrices croisées présentes sur sa joue gauche et barrant une grande partie (dans le cas de la cicatrice horizontale) de son visage, ce qui lui arrache un soupir tandis qu'il détourne la tête, fermant ensuite les yeux avant de se laisser tomber en arrière, son dos et sa tête heurtant l'herbe humide, notant d'ailleurs une nouvelle sensation de chatouilles dans sa nuque et il rouvre les paupières, laissant son regard se perdre dans l'infinité bleue, notant quelques nuages blancs aux formes diverses apparaître ça et là tandis que les rires lointains des enfants lui parviennent aux oreilles, lui arrachant un léger sourire en songeant que eux ne connaissent pas encore le monde... Et que avec un peu de chance, il ne le connaîtront pas avant longtemps. Ce monde noirci et corrompu par la haine, le crime et autres choses toutes aussi joyeuses...

****Heureusement qu'il y a quand même un peu de beauté... Sinon, j'aurai craqué depuis longtemps...****

Une pensée qui ne manque pas de lui arracher un second soupir et il tourne la tête vers la gauche, son regard se fixant sur l'herbe délicieusement verte, certain brins étant suffisamment hauts pour passer au dessus de sa tête, quelques arbres apparaissant ça et là, dont un à environ dix mètres de sa tête. Mais ce qui attire le plus son regard c'est... Une petite tête grise triangulaire et bardée de deux petits yeux jaunes fendus en amandes qui l'observe, à demie cachée dans l'herbe à à peine vingt centimètres de sa tête... Une tête qui lui arrache pratiquement un sursaut et il ne parvient à garder son calme que grâce à un vieux conseil de son père biologique : Ce genre de bestioles n'attaquent que si elles sont dérangées ou effrayées. Essayant de calmer les battements un peu trop rapides de son coeur, il se redresse le plus lentement possible, essayant de ne pas effrayer le reptile qu'il reconnaît comme étant un Habu venimeux, lequel a d'ailleurs l'air aussi surpris que lui et se contente de faire demi-tour et de s'éloigner en glissant rapidement, lui arrachant un autre soupir, cette fois de soulagement bien qu'il ne puisse pas s'empêcher de hurler intérieurement :

****Mais qu'est ce que cet animal faisait là ?! On est en pleine ville ici !****

Inspirant profondément pour reprendre son calme, il se dépêche de se relever et sort un Senbon de sa manche droite, essayant de détecter l'animal, bien que sentant son coeur se serrer douloureusement : Il déteste faire du mal aux êtres vivants... Même potentiellement dangereux. Mais un serpent venimeux, surtout aussi imprévisible et facilement effrayé que ce que les occidentaux appellent "vipère" pourrait facilement mordre un enfant un peu trop curieux et vu les dégâts que le venin de ses bestioles (souvent utilisé par sa mère d'après ses souvenirs) pourrait faire à un enfant entre six et douze ans comme il y en a tellement dans les parages, le plus grand bien prime sur tout le reste... Même si faire du mal à ce que son père adoptif appellerait en plaisantant "un cousin serpentin" ne manque pas de lui faire de la peine, la pauvre bête n'ayant commis aucun crime. Il darde alors son regard dans tous les sens, essayant de détecter sa cible et finit par apercevoir un léger éclat gris dépassant de l'herbe à environ vingt mètres de lui, se dirigeant vers... Une fillette de huit ans aux cheveux auburn mi-longs et au teint aussi pâle que le sien, apparemment entrain de lire, ce qui lui arrache un sursaut et il court à pleine vitesse entre sa cible et l'inconnue, s'arrêtant entre les deux avant de lancer de toutes ses forces l'aiguille, essayant de calculer la zone où se trouve la tête du reptile... Manquant cependant sa cible, l'aiguille épinglant le sol à à peine trois millimètres du museau, l'animal se dressant avec un sifflement enragé et apparemment effrayé tandis que Tatsu projette son bras gauche latéralement, faisant sortir trois autres aiguilles et plantant ses yeux vairons dans celui de l'animal, ne prononçant aucun mot et se contentant de fixer la bête, prêt à terminer sa vie avec un deuxième senbon si l'animal fait le moindre geste suspect, distinguant les crochets venimeux mesurant environ trois millimètres dressés hors de la gueule, une goûte de venin coulant d'ailleurs du crochet gauche, Tatsumaru essayant de calmer les battements un peu trop rapides de son coeur, tandis qu'il se rend compte que le reptile essaye de se décider entre attaquer et se retirer :

"Va-t'en... S'il te plaît... Ne m'obliges pas à utiliser les autres... Fais demi-tour et va-t'en..."

Si il ne savait pas que les serpents sont sourds, Tatsu aurait presque pu croire que l'animal l'avait compris... Après un dernier sifflement menaçant, la créature fait demi-tour, montrant d'ailleurs son corps long de vingt centimètres reconnaissable à sa couleur grise métallique et se dirige vers un arbre dans lequel il disparaît, via un trou présent dans l'écorce, ce qui lui arrache un soupir de soulagement et il fait disparaître rapidement ses "armes" dans les manches trop longues de son trench-coat noir, frottant ensuite légèrement sa balafre, comme d'habitude quand il se sert d'un des "talents" que ses parents lui ont appris avant de mettre les mains dans ses poches et et de tourner légèrement la tête, dévisageant la fillette derrière lui, notant avec une légère surprise qu'elle n'a pas l'air plus effrayée que ça... A moins que ce soit son imagination.

"ça va ? Tu n'as rien ?"
Revenir en haut Aller en bas
 

Darkness drinks of anguish (libre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinjitsu wa itsumo hitotsu :: LE COIN RP - BIENVENUE DANS LE MONDE DE DÉTECTIVE CONAN ! :: ♦ LE PARC ET LE LAC-